Frensh Fab

OUTILLAGE PRO – SIGNALISATION - PROTECTION

TALIA_seul_Fabricant_francais_totalement_integre2.jpg

POUR GARDER TOUTE SA TÊTE

équipements de sécurité CASQUES, 

POUR GARDER TOUTE SA TÊTE

PIC PROTECTION INDIVIDUELLE & COLLECTIVE
N° 132 - JANVIER/FÉVRIER 2022 Page 45

Première protection de la tête contre le risque de chute ou de projection d’objets, le casque est obligatoire dans de nombreuses situations de travail dans le bâtiment ou dans l’industrie. Si leur allure semble ne pas avoir évolué depuis plusieurs décennies, les casques ont pourtant bénéficié d’avancées technologiques, les rendant plus légers, plus confortables et entièrement modulables.

D' après une enquête du cabinet d’études MSI, le marché représenterait huit millions de casques par an. C’est l’EPI par excellence sur tous les chantiers du bâtiment et de la voirie. Il est composé d’une calotte en plastique dur qui a pour rôle de dévier un projectile, et une coiffe intérieure qui amortit les chocs et maintient le casque en place. Une basane textile permet d’absorber la transpiration au niveau du front. Une jugulaire maintient le casque en place. Celle-ci diffère selon son usage au sol ou en hauteur. Généralement à l’arrière, un serre-nuque permet de régler la taille du casque à la tête du porteur. Comme pour tous les EPI, c’est l’analyse du poste qui doit permettre de déterminer le type de casque à porter sur le lieu de travail.

3 questions à...

Pierre Laussucq,
DIRECTEUR COMMERCIAL SOFOP TALIAPLAST

 

Voyez-vous une évolution des casques de chantier depuis les quinze dernières années ?

 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les casques ont beaucoup changé et ont suivi la tendance générale qu’on observe pour les EPI.
La priorité, était, il y a quelques années, la légèreté. Les poids des casques ont été fortement réduits avec l’utilisation de matériaux plastiques plus performants. On a désormais de bons casques à moins de 300 g.

Puis est venue la question du prix. Si celui-ci reste central, d’autres facteurs sont devenus tout aussi importants. Le confort est désormais un critère de choix, notamment lorsque le casque doit être porté sur la durée. Plus récemment, la question de l’esthétique est arrivée sur le devant de la scène. En résumé, il faut des casques légers, confortables, « lookés » et bon marché ! Il est fort à parier que la question du recyclable et des plastiques « verts » apparaisse dans les prochaines demandes...

 

Comment se positionne Sofop Taliaplast sur le marché ?

 

Nous sommes le seul fabricant français totalement intégré avec une production en France, ici, à Saint-Nazaire. Nous concevons et produisons toutes nos gammes de casques. Nous avons à notre actif des millions de casques vendus et sommes un acteur dynamique ! Nos casques se retrouvent largement chez un grand nombre de distributeurs professionnels du BTP et de l’industrie.

 

Parvenez-vous à être compétitif en fabriquant en France ?

 

Alors que les utilisateurs changeront sans sourciller des gants de manutention à 7/8 euros tous les trois mois, certaines entreprises rechigneront parfois à investir un euro de plus dans un casque de qualité qui va durer, s’il est bien entretenu, entre trois et cinq ans !

Ramené au mois, l’investissement qualité est de l’ordre du centime !
De grandes entreprises ne s’y sont d’ailleurs pas trompées en retenant nos casques plutôt que du grand import. Une sécurité dans un matériel de qualité normé et contrôlé et un approvisionnement facilité par la proximité pour des casques « frais » (date de fabrication très proche).

Le casque Orizon

64 combinaisons pour le casque bicolore Orizon !

Seul casque bicolore du marché, le casque Orizon de Sofop Taliaplast offre 64 combinaisons de couleurs !

Sa coque est en polyéthylène HD, et il présente des aérations latérales réglables. Pour un plus grand confort, sa coiffe textile est en polyester avec une garniture frontale de 37 cm pour mieux absorber la transpiration. Le serre-nuque à molette crantée à crémaillère sans débrayage permet de régler facilement la taille (de 53 à 61 cm) et assure un excellent maintien, même tête penchée grâce à l'appui très bas sur la nuque. Il existe avec ou sans visière selon les métiers. En options spécifiques, kit rétroréfléchissant et porte-badge. Norme EN 397.